Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général sur la République centrafricaine

Déclaration attribuable au porte-parole du Secrétaire général sur la République centrafricaine:

Le Secrétaire général condamne l'attaque qui a couté la vie à un casque bleu mauritanien de la Mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation en République centrafricaine (MINUSCA) et qui en a blessé trois autres, perpétrée par des anti-Balaka le 4 décembre à Bria, dans l'est de la République centrafricaine.

L'attaque a eu lieu à un poste de contrôle de casques bleus de la MINUSCA près d'un site pour personnes déplacées dans la ville. Cela porte à 14 le nombre de casques bleus tués dans des attaques ciblées en République centrafricaine depuis janvier 2017.

Le Secrétaire général présente ses sincères condoléances et sa sympathie à la famille de la victime et au Gouvernement mauritanien. Il souhaite un prompt rétablissement aux blessés.
Le Secrétaire général rappelle que les attaques contre les casques bleus des Nations Unies peuvent constituer un crime de guerre. Il exhorte les autorités centrafricaines à enquêter rapidement sur cet incident et à traduire les auteurs en justice.

Le Secrétaire général réaffirme la détermination de la MINUSCA à protéger les civils et à stabiliser la République centrafricaine. Il exhorte toutes les parties à mettre fin à la violence et à travailler ensemble pour ramener la paix et la stabilité dans le pays.

Distribué par APO Group pour United Nations - Office of the Spokesperson for the Secretary-General.


 
zoom

actualité


recherche