afrique du sud 
Rugby Afrique partage la déception des sud-africains et félicite les français pour l'attribution de la Coupe du Monde 2023

Suite au vote du Conseil de World Rugby (www.WorldRugby.org) le mercredi 15 novembre à Londres, la France l'a emporté 24 voix à 15 face à l'Afrique du Sud dans le deuxième tour du vote pour l'attribution de la Coupe du Monde de Rugby 2023.

« Je tiens à féliciter les trois pays candidats qu'étaient l'Irlande, la France et l'Afrique du Sud pour leurs dossiers de candidature, je sais le travail et l'engagement que cela représente et cela doit être salué », a déclaré le Président de Rugby Afrique (www.RugbyAfrique.com), Abdelaziz Bougja.

« En tant que Président de Rugby Afrique depuis 2002, j'ai toujours soutenu les candidatures portées par la fédération sud-africaine de rugby et ne doute pas de la capacité de la fédération à accueillir un événement à la hauteur de tous les standards internationaux. Les recommandations émises dans le rapport d'évaluation de World Rugby plaçaient d'ailleurs l'Afrique du Sud en pole position et le rugby africain aurait bien évidemment bénéficié de l'accueil de la Coupe du Monde 2023 sur le sol africain », a indiqué le Président de Rugby Afrique.

Abdelaziz Bougja déplore cependant le fait de n'avoir jamais été consulté par la fédération sud-africaine de rugby, pourtant membre de Rugby Afrique (la confédération africaine de rugby), lors de la constitution du dossier de candidature.

« La fédération sud-africaine de rugby est en quelque sorte un parrain du rugby africain et assiste Rugby Afrique depuis de nombreuses années que ce soit au niveau administratif ou sportif. Nous en sommes bien sûr reconnaissants et pour ma part, j'ai toujours répondu présent lorsque mon intervention pouvait prêter main forte au rugby sud-africain. Ce fut le cas pour la première fois dès 1992 pour l'intégration de la Fédération à la Confédération Africaine à Casablanca et à la conférence de Kimberley qui mettait fin à l'apartheid dans le rugby sud-africain. Toutefois, nous aurions aimé être associés au processus de candidature et travailler main dans la main pour s'assurer d'un rayonnement de l'événement international au-delà des frontières sud-africaines. »

N'oublions pas cependant que l'Afrique du Nord, de l'Ouest et Centrale, restent principalement francophones et à ce titre, les liens culturels et historiques entre cette partie du continent et la France restent forts. La fédération française de Rugby est ainsi un autre parrain du rugby africain. D'ailleurs, les fédérations française et sud-africaine ont toutes deux signé une convention de partenariat avec Rugby Afrique lors de l'Assemblée Générale de l'association continentale en décembre 2014 à Marcoussis, France.

« En tant que membre du conseil de World Rugby ayant participé à plusieurs votes pour l'attribution de Coupes du Monde, je peux assurer que le processus d'attribution adopté a été particulièrement clair et transparent. Il se basait sur l'évaluation technique suivi d'un vote à bulletin secret à deux tours. Le respect du principe de confidentialité du vote commande à Rugby Afrique de ne pas répondre aux rumeurs », précise le Président Bougja.

Rugby Afrique avait accueilli le dimanche 12 novembre les trois délégations irlandaise, française et sud-africaine pour permettre à chacune de présenter leur candidature et de répondre aux questions des neuf membres élus du comité exécutif de l'association régionale. Les membres exécutifs de Rugby Afrique ont ensuite procédé à un vote à bulletin secret et le Président a reçu le mandat pour voter au nom de Rugby Afrique en faveur du pays ayant recueilli le plus grand nombre de voix.

Abdelaziz Bougja partage la déception des sud-africains et félicite par ailleurs les français pour leur victoire (24 voix contre 15 pour l'Afrique du Sud) : « Bien sûr, nous nous attendons à une compétition de grande qualité en France en 2023 et en tant que partenaire historique de Rugby Afrique, la France, pays dans lequel de très nombreux joueurs africains évoluent, saura je l'espère jouer son rôle de parrain et utiliser l'événement pour soutenir encore mieux les amoureux de la balle ovale en terre africaine, qui sont de plus en plus nombreux. »

Distribué par APO Group pour Rugby Africa.

Media contact :
Rugby@APO-opa.org

A propos de Rugby Africa :
Créé en 1986, Rugby Africa (www.RugbyAfrique.com), anciennement Confédération Africaine de Rugby (CAR), est une des six associations régionales de World Rugby (www.WorldRugby.org), l'organisme international qui gère le rugby à XV et le rugby à sept. Rugby Africa regroupe les nations africaines pratiquant le rugby à 15, le rugby à 7 et le rugby féminin. Rugby Africa organise notamment la Rugby Africa Gold Cup, compétition qualificative pour la Coupe du Monde de rugby 2019, et Africa 7, compétition qualificative pour les Jeux Olympiques de 2020. Rugby Africa compte 38 membres, dont 22 membres ou membres associés de World Rugby, 10 membres ou membres associés de Rugby Africa et 16 nouveaux pays travaillant avec Rugby Africa.


afrique du sud


 
zoom

actualité


recherche