afrique du sud 
L'Afrique: la nouvelle frontière passionnée du rugby

Le Conseil exécutif de World Rugby s'est ouvert ce lundi à Londres et votera mercredi pour désigner le pays organisateur de la Coupe du monde 2023. L'Afrique du Sud est favorite.

Où trouve-t-on les fans de rugby les plus passionnés ? On aura tendance à croire qu'ils sont dans les grandes nations où le rugby est bien installé comme l'Angleterre, la Nouvelle-Zélande ou l'Afrique du Sud. Attention de ne pas sous-estimer la passion et l'énergie du rugby africain.

Dans un continent connu pour ses grandes nations de football, le rugby est discrètement en train de se faire une place au soleil. L'an passé, le nombre de joueurs licenciés a bondi de 770.000 à plus d'un million. En 2013 l'initiative “Get Into Rugby” de World Rugby a attiré 22.000 joueurs. En 2017 ils étaient 384.000.

Il est à noter que le nombre de joueuses de rugby a bondi de 50% entre 2016 et 2017. Cette année, 20% des pratiquants de ce sport en Afrique sont des femmes et des jeunes filles.

Ces chiffres sont le reflet de la passion et de l'engouement des Africains fans de rugby dans tout le continent. Madagascar est la parfaite illustration de cette passion. Le rugby y est le sport national et il y a plus de clubs par habitant qu'aucun autre pays au monde. 160 clubs de rugby rien que dans la capitale Antananarivo. Leur équipe nationale, composée de joueurs amateurs, est sûre à chaque match de remplir le Stade Municipal de Mahamasina de supporters passionnés.

En Afrique, 22.000 écoles offrent désormais le rugby dans leur programme d'étude. Elles étaient 20.000 en 2016. L'Afrique est en train de devenir le premier vivier de fans potentiels au monde avec 60% de la population âgée de moins de 24 ans, une proportion qui devrait encore s'accroître.

Des équipes toute nouvelles viennent renforcer les rangs. L'Algérie a lancé sa fédération de rugby en 2015 et a participé en 2017 à sa première Africa Bronze Cup. Après un parcours qui a surpris tout le monde l'équipe nationale algérienne est arrivée en finale contre la redoutable Zambie, invaincue depuis 2002. Les Algériens ont gagné la finale seulement deux ans après la fondation de leur fédération.

Avec l'Afrique du Sud sur le point d'être confirmée cette semaine comme hôte de la Coupe du Monde 2023 et de la Gold Cup en 2018 le rugby africain n'a jamais été aussi en vue et les responsables du rugby sur le continent sont décidés à jouer tout leur rôle.

Poussé par cette dynamique et l'immense potentiel de l'Afrique pour le sport en général, l'association africaine de World Rugby, Rugby Africa, a signé un partenariat avec APO Group, le leader en relations presse en Afrique et au Moyen-Orient. Le partenariat a été officialisé par le PDG du groupe APO, Nicolas Pompigne-Mognard, et le président de Rugby Africa, Abdelaziz Bougja, lors de la réunion annuelle du Conseil exécutif de World Rugby à Londres le 12 novembre 2017.

APO compte parmi ses nombreux clients Facebook, DHL, Uber, General Electric et Société Générale. La richesse de l'expérience d'APO Group, à l'échelle mondiale et panafricaine, sera un atout inestimable pour rehausser le profil du rugby africain à l'échelle mondiale et promouvoir le sport à travers le continent.

“Nous allons consacrer tous nos efforts à donner une nouvelle dimension à cette discipline en Afrique et au-delà”, explique Nicolas Pompigne-Mognard, le PDG du groupe APO.

“Au-delà des initiatives que nous allons prendre pour renforcer cette dynamique et pour séduire et inspirer de nouvelles audiences, nous allons utiliser notre savoir-faire en termes de relation avec les médias pour braquer le projecteur sur le rugby africain et atteindre des milliers de fans potentiels”.

Cet enthousiasme est partagé par le président de Rugby Africa, Abdelaziz Bougia : « Nous sommes ravis d'avoir pour partenaire officiel le groupe APO. Il était important pour nous de faire équipe avec cet interlocuteur idéal, une compagnie qui partage les valeurs d'intégrité, de respect, de tolérance, de discipline et la passion habituellement associée au rugby.

Ce partenariat incarne parfaitement l'avenir du rugby africain, un avenir qui s'appuie à la fois sur un immense vivier de jeunes joueurs et sur le potentiel économique que représente pour l'Afrique et pour le monde ce sport en plein boom. Cette initiative qui s'inscrit dans un paysage économique et démographique idéal annonce à qui veut l'entendre qu'il faudra sans aucun doute et pour longtemps compter avec le rugby africain.

Distribué par APO Group pour AFP Services.

Media files
AFP Services
Télécharger le logo

Contenu multimédia


afrique du sud


 
zoom

actualité


recherche