Lors de la Conférence « Africa talks Jobs », le monde des affaires africain s'est engagé à investir dans le développement des compétences pour favoriser l'emploi et la création de postes pour la jeunesse

Plus de 400 représentants de la jeunesse, du monde des affaires, des professionnels de l'éducation et de décideurs politiques en provenance de 44 pays, de tout le continent africain, ainsi que des partenaires européens ont appelé à améliorer les perspectives d'emploi des jeunes à travers l'éducation orientée vers le travail et le développement des compétences. L'appel a été lancé lors de la conférence « Africa Talks Jobs » (www.AfricaTalksJobs.Africa) (ATJ – l'Afrique parle d'emploi) qui vient de s'achever et qui a eu lieu au siège social de la Commission de l'Union africaine (CUA) à Addis-Abeba. Les recommandations définies lors de la conférence seront présentées lors du 5eme Sommet de l'Union Africaine et de l'Union Européenne (UA-UE) qui auront lieu prochainement à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

Les recommandations réclament au monde des affaires africain de veiller à ce que ses membres s'engagent davantage à offrir des opportunités de développement des compétences, ainsi que des offres conjointes avec les institutions d'enseignement supérieur. Les gouvernements doivent fournir le cadre de travail nécessaire, ainsi que les conditions favorables aux jeunes entrepreneurs. Parallèlement, l'éducation – à tous les niveaux – et les activités destinées à la jeunesse doivent mieux répondre aux demandes du marché, et doter les jeunes des compétences leur permettant de démarrer leurs propres entreprises. Le communiqué inclut également un appel à garantir la reconnaissance des diplômes et autres qualifications sur tout le continent afin de permettre la mobilité de travail. Les recommandations ont été remises à la Commissaire de l'AU en charge des ressources humaines, des sciences et des technologies – la Professeure Sarah Anyang Agbor – et au Responsable de la Délégation européenne – Ranieri Sabatucci – qui les soumettront lors du 5eme Sommet UA-UE en Côte d'Ivoire.

Sous les auspices de Business Africa, 120 entreprises et associations commerciales africaines se sont également engagées à investir dans le développement de compétences et dans des partenariats avec les institutions d'enseignement supérieur pour la formation et l'éducation en matière de compétences professionnelles. Sarah Agbor, la Commissaire de la CUA a prôné l'engagement du monde des affaires auprès des jeunes et a exigé que davantage d'entreprises suivent l'exemple afin que « Africa Talks Jobs » (l'Afrique parle d'emploi) devienne « Africa Makes Jobs » (l'Afrique crée de l'emploi).

La conférence a été organisée au siège social de la Commission de l'Union africaine (CUA) par la CUA, le Nouveau partenariat pour le développement de l'Afrique (NEPAD) (www.NEPAD.org) et l'organisation cadre du continent pour le secteur privé – Business Africa. Pour soutenir l'implication du monde des affaires, la CUA, le NEPAD et Business Africa ont signé une déclaration d'engagement pour encourager le rôle du monde des affaires dans des partenariats avec l'éducation et la création d'emplois.

La conférence a été soutenue par l'Union européenne et l'Allemagne. Stefan Oswald, Directeur de l'Afrique subsaharienne du Ministère allemand en charge de la coopération et du développement, a fait remarquer que « les emplois sont principalement créés par le secteur privé, et non par les gouvernements. C'est pourquoi nous applaudissons l'engagement du monde des affaires. Il s'agit d'un important changement de paradigme ». Ranieri Sabatucci, responsable de la Délégation européenne, a souligné : « Nous devons écouter la jeunesse. Travailler pour elle n'est pas suffisant, nous devons travailler avec elle ».

La jeunesse a joué un rôle important dans le développement des recommandations et a représenté plus de la moitié des participants à la conférence. Parmi eux, 36 membres ont été sélectionnés parmi plus de 7 500 postulants africains et européens pour l'Initiative « AU-EU Youth Plugin » (Connecter la jeunesse de l'UA-UE). L'initiative AU-EU YPII est un programme destiné à impliquer la jeunesse dans l'élaboration d'un agenda pour les jeunes devant être avalisé lors du 5eme Sommet UA-UE à Abidjan, en Côte d'Ivoire.

Distribué par APO Group pour Africa Talks Jobs.

Pour de plus amples informations :
Africa Talks Jobs
Info@AfricaTalksJobs.Africa

À propos Africa Talks Jobs :
« Africa Talks Jobs » (www.AfricaTalksJobs.Africa) – l'Afrique parle d'emploi – est une plateforme de dialogue du continent sur les thèmes de l'éducation et du développement des compétences pour l'emploi et l'entrepreneuriat. Elle est organisée par la CUA, son département des ressources humaines, des sciences et des technologies, le NEPAD et Business Africa, avec le soutien du ministère allemand de la Coopération en faveur du développement (mis en place par GIZ). « Africa Talks Jobs » a été lancé lors d'une conférence au siège social de la Commission de l'Union Africaine à Addis-Abeba qui a eu lieu du 30 octobre au 1er novembre 2017. L'événement était organisé en tant que pré-conférence au 5eme Sommet de l'Union africaine et de l'Union européenne à Abidjan, en Côte d'Ivoire. « Africa Talks Jobs » doit en outre être établie comme une plateforme permettant un dialogue et l'échange de connaissances sur le continent en matière d'éducation et de développement des compétences en faveur de l'emploi.

Réseaux sociaux :
Site Web
www.AfricaTalksJobs.Africa

Facebook
Lien : https://www.Facebook.com/Africa-talks-jobs-154563118474174/.
Nom d'utilisateur : AfricaTalksJobs.

Twitter
Lien : https://Twitter.com/AfricaTalksJobs.
Nom d'utilisateur : @AfricaTalksJobs.

LinkedIn
Lien : https://www.Linkedin.com/company-beta/26998707/admin/overview/.
Nom d'utilisateur : Africa Talks Jobs.

Instagram
Lien : https://www.Instagram.com/AfricaTalksJobs/.
Nom d'utilisateur : @AfricaTalksJobs

Hashtags
#AfricaTalksJobs ; #ATJ2017



 
zoom

actualité


recherche