24ème Africa Oil Week propose un programme en phase avec l'evolution de l'industrie

ITE (http://APO.af/1d7VY7), organisateur des principaux événements internationaux sur le pétrole et le gaz, est heureux d'annoncer les temps forts de la 24ème Africa Oil Week (www.Africa-OilWeek.com), l'événement de renommée internationale, qui se tiendra à Cape Town en Afrique du Sud du 23 au 27 octobre.

Le climat économique restreint qui régnait dans l'industrie depuis quelques années exigeait des opérateurs qu'ils révisent et adaptent leurs modèles commerciaux et leur mode de fonctionnement. De la même façon, les organisateurs d'Africa Oil Week (www.Africa-OilWeek.com) ont dû repenser radicalement le contenu de l'édition de cette année pour répondre aux besoins des participants à la recherche de solutions pour relever de nouveaux défis.

Sonika Greyvenstein, vice-président Afrique d'ITE (http://APO.af/1d7VY7), déclare : « Nous sommes fiers d'être reconnu comme le principal événement pétrolier et gazier mondial axé sur l'Afrique. Pour conserver ce titre, nous avons vraiment dû sortir des sentiers battus pour concevoir un programme qui offre quelque chose au-delà de nos opportunités renommées de réseautage et de négociation – nous voulons donner aux participants l'accès à de nouvelles façons de travailler révolutionnaires, pour qu'ils partent avec les connaissances, les outils et les méthodes qui peuvent les aider à faire face à une industrie en pleine évolution. »

Le résultat est un programme (http://APO.af/QMPc7H) solide sur les compétences, les solutions et les stratégies et animé par les discussions et les débats d'ordre éthique, politique et motivant.

Dans le but de fournir les informations le plus actuel sur la politique africaine et internationale, ITE a renforcé la présence des hauts fonctionnaires des gouvernements. Rick Perry, secrétaire américain à l'énergie, a été invité en tant qu'intervenant d'honneur lors d'une session sur la politique énergétique mondiale ainsi que lors de la présentation du manuel sur le GNL par son ministère visant à faciliter les projets de GNL dans les pays d'Afrique subsaharienne.

En ce qui concerne les ministres africains du pétrole et du gaz, les participants pourront dialoguer directement avec eux sur des questions cruciales pour leurs plans et projets d'investissement lors du Panel Ministérielle (http://APO.af/jgQX3A) sur les stratégies gouvernementales africaines pour « Attirer les opérateurs et les investissements ». Les réformes fiscales et les opportunités d'investissement de leurs pays respectifs seront présentées par les ministres du pétrole et du gaz d'Egypte, Angola, Guinée Équatoriale, Côte d'Ivoire, République du Congo et Namibie. La Ministre sud-africain de l'énergie, S.E. Mmamoloko Kubayi, ouvrira la journée du mardi 24 octobre avec un discours sur le bon mix énergétique pour atteindre les objectifs environnementaux et de développement.

La Côte d'Ivoire Roadshow (http://APO.af/jgQX3A), présidée par le Ministre du Pétrole, de l'Energie et du Développement des Energies Renouvelables, Thierry Tanoh (http://APO.af/iAj9U6), exposera le code des hydrocarbures du pays, la stratégie énergétique 2020 et les blocs disponibles pour l'octroi de licences, offrant ainsi d'autres opportunités pour présenter l'environnement d'investissement, le code pétrolier et le cadre juridique et fiscal du pays.

Le Mali, classé parmi les pays les plus dynamiques de la région par le rapport « Doing Business » de la Banque Mondiale et lauréat du « Prix d'investissement » de l'AIM pour ses réformes incitants à l'investissement, fait la promotion (http://APO.af/jgQX3A) de ses cinq bassins pétrolières. M. Hamed Ag Mohamed (http://APO.af/iAj9U6), Directeur général de l'Autorité pour la Promotion de la Recherche Pétrolière au Mali, présentera le cadre d'investissement et la politique de Partenariat Public-Privé.

Un événement à ne pas manquer est le débat (http://APO.af/jgQX3A) intitulé « L'élimination progressive des énergies fossiles : un argument morale ». Alex Epstein, fondateur et président du Center for Industrial Progress et auteur du best-seller du New York Times, « The Moral Case for Fossil Fuels » présentera son discours en faveur des énergies fossiles contre celui de Charlotte Aubin-Kalaidjian , co-fondatrice et PDG de GreenWish Partners. Plus tard dans la journée, M. Epstein sera le conférencier invité au VIP & CEO Luncheon (sur invitation), qui se tiendra à l'Exhibition Ballroom.

Renforçant le contenu de pointe est le Séminaire scientifique de l'AAPG (http://APO.af/jgQX3A), composé de trois forums d'une demi-journée chacun, axés sur les solutions énergétiques d'un monde en pleine croissance grâce à la connaissance et à la technologie. Ce séminaire est particulièrement pertinent étant donné la nouvelle vague d'exploration dirigée par la technologie numérique qui, à son tour, ouvre la voie à de nouvelles carrières.

Cet aspect numérique de l'industrie est d'un intérêt particulier pour les étudiants et les diplômés qui participent aux tables rondes des Young Professionals (http://APO.af/jgQX3A), au cours desquels ils examineront les capacités et les compétences qui assureront leur avenir dans un marché du travail restreint.

L'évolution de l'industrie exigeant que les opérateurs et les parties prenantes soient plus ingénieux et inventif, Africa Oil Week a fait appel aux grosses pointures en termes d'analyse, d'inspiration et de motivation. Daniel Silke, futuriste sud-africain et principal analyste en économie politique, donnera le coup d'envoi du troisième jour de la conférence avec un discours sur la résilience de l'Afrique. M. Silke est réputé pour ses idées sur les enjeux entourant les changements mondiaux, la volatilité et l'avenir du monde. Ensuite, il y a Gilan Gork, un mentaliste renommé et un maître d'influence. En tant que conférencier invité au cocktail du SA Rugby Museum, Gilan remettra en question la façon de penser des participants tout en les divertissant et les motivant intelligemment.

En plus de ces nouveautés innovantes au programme (http://apo.af/QMPc7H) d'Africa Oil Week 2017, chaque session comprendra désormais une séance interactive (http://APO.af/jgQX3A) de questions et réponses, au cours de laquelle les participants peuvent poser un large éventail de questions. En outre, il existe une application (http://APO.af/jgQX3A) pour les appareils IOS et Android afin de donner aux participants des informations à jour sur l'événement, les conférenciers, les programmes, les sessions de réseautage et les lieux et qui leur permettront de poster des questions, de participer aux sondages et de rentrer en contact avec d'autres participants.

Les entreprises qui inscrivent trois participants ou plus bénéficient d'une remise supplémentaire de 10%. Les participants qui s'inscrivent (http://APO.af/PQ6Q7F) au plus tard le 30 septembre pourront bénéficier d'une remise de £300, tandis que les entreprises qui inscrivent trois participants ou plus bénéficient d'une remise supplémentaire de 10%.

Tous les frais d'inscription (http://APO.af/znQL9v) comprennent l'accès au 17ème Africa Independents Forum et à la 24ème Africa Upstream Conférence et Exposition mais pas le 80ème Dîner du Club PetroAfricanus ni le 9ème Déjeuner du Global Women Petroleum & Energy Club, pour lesquels il faut réserver séparément.

Pour plus d'informations : www.Africa-OilWeek.com.

Distribué par APO pour Africa Oil Week.

Contacts Presse :
Sonika Greyvenstein
Tél : +27 11 880 7052
Sonika.Greyvenstein@ITE-Events.com

Bureau de Londres : +44 207 596 5076



 
zoom

actualité


recherche