canada 
Le Canada fait la promotion du renforcement du pouvoir économique des femmes et mise sur la valeur de l'apprentissage par le jeu pour accroître la confiance des jeunes au Ghana

Dans le cadre du renouvellement de l'engagement du Canada envers l'Afrique, la ministre du Développement international et de la Francophonie, l'honorable Marie-Claude Bibeau, terminera demain une visite de quatre jours au Ghana, en compagnie des athlètes ambassadrices de l'organisme Right To Play, Kaylyn Kyle, médaillée de bronze olympique de l'équipe canadienne de soccer, et Joannie Rochette, médaillée de bronze olympique et six fois championne nationale du Canada en patinage artistique. Ces athlètes canadiennes sont des modèles à suivre pour les jeunes filles et des ambassadrices du pouvoir de transformation par le jeu et le sport.

Le Ghana et le Canada ont une longue et riche histoire de collaboration et de partenariat en matière de développement. Ce partenariat a permis au Ghana de réaliser des progrès remarquables ces dernières décennies dans la lutte contre la pauvreté et l'établissement d'une bonne gouvernance. Le Canada continuera de collaborer étroitement avec le Ghana, alors que son nouveau gouvernement s'efforce de réduire encore davantage la pauvreté et de promouvoir la croissance économique, en misant plus particulièrement sur le secteur agricole et les femmes. Dans ce pays, 80 p. 100 des agriculteurs vivent sous le seuil de la pauvreté, et les femmes et les filles continuent de faire face à des obstacles importants sur les plans social et économique.

Pendant leur séjour, la ministre et les médaillées olympiques canadiennes ont visité des projets appuyés par le Canada afin de mieux comprendre les défis auxquels les personnes les plus vulnérables sont confrontées et le succès de l'approche du Canada en matière d'aide au développement. Ensemble, elles ont constaté de quelle façon l'aide du Canada contribue à protéger les femmes et les jeunes, et à accroître l'accès à des services de santé et à une éducation de qualité. Elles ont également eu la chance d'interagir avec des jeunes et ont été témoins des contributions uniques de l'apprentissage par le jeu et d'autres approches d'apprentissage novatrices soutenues par le Canada et mises en œuvre au Ghana par Right To Play. En formant des professeurs localement pour qu'ils intègrent le sport et le jeu dans l'enseignement, les élèves, incluant les filles, participent en plus grand nombre et interagissent mieux ensemble.

Afin de promouvoir une croissance au service de tous, la ministre a annoncé une contribution de 145 millions de dollars pour financer deux initiatives qui permettront :

  • de moderniser l'agriculture du Ghana et d'offrir aux 13 millions de personnes travaillant dans le secteur agricole, dont 5 millions de femmes, les connaissances, la formation et les compétences nécessaires afin d'accroître leurs revenus familiaux et de créer des emplois dans leurs collectivités ;
  • d'offrir à plus de 18 000 petites et moyennes entreprises, dont la moitié sont détenues par des femmes, une aide comprenant de la formation et des prêts pour leur permettre de faire croître leur entreprise.

Distribué par APO pour Department of Foreign Affairs Canada.


canada


 
zoom

actualité


recherche