congo 
France - République démocratique du Congo / France - Libye / France - Tchad ; Quai d'Orsay - Déclarations du porte-parole

Au point de presse de ce jour, le porte-parole a fait les déclarations et répondu aux questions suivantes :

[...]

2 - République démocratique du Congo - Assassinat du Dr Gildo Byamungu (14 avril 2017)

La France condamne le meurtre, le 14 avril, du Dr Gildo Byamungu. Elle appelle à faire toute la lumière sur cet assassinat afin que les auteurs répondent de leurs actes devant la justice.

Nous présentons nos condoléances à la famille de la victime.

Ce médecin était engagé aux côtés du Dr Denis Mukwege au sein de son hôpital à Bukavu, qui apporte soins et soutien psychologique aux femmes victimes de violences sexuelles. Nous saluons avec émotion sa mémoire.

3 - Libye

Q - Le Premier ministre libyen Fayez al-Sarraj, a publié une lettre ouverte dimanche dernier pour demander l'aide la communauté internationale afin d'anticiper une montée de la violence dans le sud du pays. Bien que vous ayez déjà condamné cette violence, quelle aide concrète la France peut lui fournir ?

R - La France a condamné hier l'escalade de la violence, qui met en péril le processus politique et la réconciliation nationale.

Face à la dégradation de la situation, M. Jean-Marc Ayrault mobilise actuellement ses homologues pour que les différentes parties libyennes cessent les combats et s'engagent dans la voie du dialogue.

Le Premier ministre Bernard Cazeneuve s'est, pour sa part, entretenu à Tunis le 7 avril avec son homologue libyen, auquel il avait réitéré le soutien de la France et notre solidarité dans la lutte contre le terrorisme.

Au conseil de sécurité des Nations unies, la France veille au respect de l'embargo sur les armes et à la préservation des ressources pétrolières du pays en se tenant prête à sanctionner tout commerce illicite d'hydrocarbures. L'Union européenne contribue à la mise en œuvre de l'embargo sur les armes à travers l'opération "EUNAVFORMED Sophia".

4 - Tchad

Q - Des organisations pour les droits de l'homme ont font état de plusieurs arrestations des militants de la société civile au Tchad sans aucune information sur leurs conditions de détention et leurs lieux de détention. Quelle est votre réaction ?

R - La France réitère son attachement, partout dans le monde, au respect des libertés fondamentales, dont la liberté d'expression et de manifestation pacifique, composante essentielle de la démocratie.

Elle rappelle le rôle central que jouent les acteurs de la société civile dans le renforcement de la démocratie et de l'Etat de droit.

La France promeut cette approche dans ses échanges réguliers avec le Tchad et l'encourage à garantir le plein respect des droits de l'Homme, conformément aux engagements internationaux auxquels il a librement souscrit.

Distribué par APO pour Ministère des Affaires Etrangères de la République Française.


congo


 
zoom

actualité


recherche