tunisie 
Déclaration des services du FMI sur la Tunisie

Une mission du Fonds monétaire international (FMI) dirigée par M. Björn Rother, a séjourné à Tunis du 28 octobre au 10 novembre 2016, pour discuter des priorités en termes de réformes économiques dans le cadre de la première revue du programme économique de la Tunisie appuyé par un accord quadriennal du FMI au titre du mécanisme élargi de crédit (MEDC) approuvé en mai dernier (voir Communiqué de presse 16/238).

Au terme de la mission, M. Rother a rendu publique la déclaration suivante :

« L'équipe a eu des entretiens fructueux avec les autorités tunisiennes portant sur les politiques à mettre en œuvre pour pouvoir mener à terme la première revue de l'accord conclu avec la Tunisie dans le cadre du MEDC. L'équipe salue les progrès enregistrés dans la mise en œuvre de réformes essentielles telles que l'adoption du code de l'investissement et des plans de restructuration des banques publiques. Les priorités de réforme à court terme visent à contenir l'augmentation rapide de la dette publique, qui dépasse 60 pourcent du PIB, et à jeter les bases d'une croissance durable améliorant les conditions de vie de tous les tunisiens. Parmi ces réformes, il convient notamment de citer : l'adoption d'une loi de finances 2017 qui augmente l'enveloppe des investissements publics et maintient le déficit global et les dépenses courantes à des niveaux viables, l'élaboration des mesures fiscales à moyen terme, et l'approbation d'une stratégie globale de réforme de la fonction publique afin de renforcer la disponibilité, la qualité et l'efficience des services rendus aux citoyens. Dans les semaines à venir, l'équipe poursuivra ses discussions avec les autorités sur l'ensemble de ces questions depuis Washington. »

Distribué par APO pour International Monetary Fund (IMF).


tunisie


 
zoom

actualité


recherche