rdc 
Un an après son lancement, l'initiative ALL IN désormais opérationnelle en RDC

Lancement, ce samedi 23 Juillet 2016 au siège du PNMLS à Kinshasa, de l'initiative ALL IN (traduisez : TOUS ENSEMBLE) qui vise à améliorer les résultats VIH/Sida chez les adolescents et jeunes. Comment ? En incitant les Etats à modifier leurs politiques de façon stratégique et en impliquant davantage les adolescents dans les activités de riposte au Sida.

Le ministre de la Santé publique, Dr Félix KABANGE qui a lancé cette initiative mondiale pour la RDC a pris un engagement solennel devant la Communauté de lutte contre le Sida de mettre les adolescents et les jeunes au cœur de cette action et a invité chaque partenaire à en faire autant.

Cette initiative lancée par l'ONUSIDA, l'UNICEF, l'OMS, l'UNFPA et les autres partenaires en 2015, veut combattre les inégalités observées dans la riposte au sida parmi les adolescents et les jeunes. En effet, malgré les avancées significatives enregistrées dans tous les domaines de la riposte au VIH, les adolescents et les jeunes demeurent la cible la plus touchée. L'ONUSIDA estime que le Sida est la première cause de décès des adolescents en Afrique et la deuxième au niveau mondial. Les décès liés au Sida diminuent dans tous les groupes d'âge à l'exception de celui des 10-19 ans.

Le Représentant de l'UNICEF, Pascal VILLENEUVE, a salué cet engagement que vient de prendre la RDC en mettant en œuvre cette plateforme d'action contre le Sida parmi les adolescents. Pour lui, ALL IN est « une initiative salutaire surtout lorsqu'on sait que 70% des adolescents et des jeunes vivent avec le VIH, que 37% de ces jeunes sont mariées avant l'âge de 18 ans ». D'où, a - t-il souligné, il faut une nouvelle action en faveur des enfants. Il a rappelé la disponibilité des Nations Unies à travailler aux côtés du Gouvernement congolais pour améliorer la qualité des soins offerts aux adolescents en matière de VIH/Sida.

Pour le Secrétaire Exécutif National Adjoint du PNMLS, Dr Bernard BOSSIKI, le lancement de ALL IN en RDC, constitue « une occasion pour chaque partenaire de réfléchir sur son objectif afin de sauver les ados et les jeunes malades du VIH/Sida.

« Nous sommes contents de constater que les adolescents et jeunes sont priorisés dans la lutte contre le Sida et nous nous engageons à renverser la courbe », a déclaré la Coordinatrice du Réseau des adolescents et jeunes congolais pour le développement (Racoj), Mme. Rachel NDAYA.

Après cette cérémonie inaugurale, le Ministre de la Santé Publique a conduit les Officiels à la visite des stands où étaient exposés les différentes réalisations et services organisés par les partenaires de lutte contre le Sida. Il avait à ses côtés, la Ministre des Affaires Sociales et Action Humanitaire, Adèle DEGBALASE, le Directeur-pays de l'ONUSIDA Marc SABA, la Ministre provinciale du Genre, de l'Education et Communication Thérèse OLENGA, le Conseiller au Collège socio-culturel du Cabinet du Chef de l'Etat, Dr LIMBOLE.

Distribué par APO pour United Nations Programme on HIV/AIDS (UNAIDS).


rdc


 
zoom

actualité


recherche